Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 08 novembre 2019

Bien-être animal : appel à interdire l’étourdissement des porcs au CO2 d’ici 2025


Eurogroup for Animals, et ses 69 organisations membres engagées dans la protection des animaux, appelle, dans un communiqué du 31 octobre, la Commission européenne à réviser le règlement sur l’abattage afin d’interdire l’utilisation du CO2 à fortes concentrations pour l’étourdissement des porcs. Actuellement, il n’existe « aucune alternative commerciale au CO2 à haute concentration », reconnaît l’organisation, qui appelle à intensifier la recherche. Car, rappelle l’ONG, le but de l’étourdissement est normalement d’insensibiliser l’animal avant de l’abattre. Or, l’inhalation de CO2 à fortes concentrations entraîne une perte de conscience entre 30 secondes et une minute provoquant « douleur et détresse chez les cochons, de la première exposition au gaz jusqu’à la perte de conscience ». Eurogroup for Animals demande donc l’interdiction de cette technique à partir du 1er janvier 2025, avec une clause de révision en 2023 pour vérifier la disponibilité commerciale d’alternatives. Environ 100 millions de porcs sont abattus après étourdissement au CO2 dans l’UE, selon les estimations des ONG. Des différences existent entre les États membres : plus de 85 % des porcs sont étourdis avec cette méthode en Espagne, en Allemagne et au Danemark contre seulement entre 15 et 18 % en France.

(AG)



Téléchargement