Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 26 février 2021

Le pari agricole de Xavier Niel


Déjà propulsé futur « plus grand campus agricole du monde » par le mensuel Capital, le nouveau projet de Xavier Niel, « baptisé Hectar », fera couler de l’encre. En tandem avec Audrey Bourolleau, l’ex-conseillère agricole d’Emmanuel Macron, l’homme d’affaires ambitionne de former gratuitement « 2 000 étudiants par an aux métiers agricoles et à la reprise d’exploitation ». Son initiative prend à bras-le-corps un sujet qui angoisse la profession depuis des années : le renouvellement des générations d’agriculteurs. Et offre une nouvelle illustration du pouvoir de séduction qu’exerce l’agriculture sur les investisseurs " hors cadre familial ". Pourtant, depuis que le patron d’Iliad a participé au lancement du référendum « pour les animaux », ses relations avec le monde agricole semblent plutôt fraîches. Il serait tentant de le réduire à ce costume de pourfendeur de l’élevage « intensif » et de financeur des similis végétaux de viande de la start-up « Les Nouveaux fermiers ». Ce serait oublier que M. Niel est avant tout un entrepreneur. Ses multiples investissements sont autant de paris sur les attentes des consommateurs. Le fondateur de Free s’est fait un nom en bousculant un secteur des télécoms accaparé par trois géants. S’il parvenait demain à se faire une place entre un Lactalis, un Bigard et un InVivo, la profession agricole aurait tout intérêt à ouvrir le dialogue avec lui dès maintenant.

Yannick Groult



Téléchargement