Identification Abonnement
  • La filière viande suspendue à l’évolution du coronavirus dans les abattoirs

    « On n’est pas en situation de stress, mais on prête une attention forte à l’évolution de la situation. » C’est ainsi que Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande (industriels), résume l’état d’esprit de la filière, après la découverte d’une centaine de cas de Covid-19 dans deux abattoirs. Au 19 mai, plus de 100 cas étaient recensés dans ces deux clusters : 54 cas chez Tradival à Fleury-lès-Aubrais (...)
  • Au Parlement, le nouveau groupe EDS veut changer de « modèle agricole » et relocaliser

    Cette épreuve qu’est le Covid-19 « nous invite à retrouver d’urgence le sens de l’essentiel : notre souveraineté alimentaire et industrielle, notre sécurité sanitaire, une économie et des emplois de proximité, le renforcement des liens humains et du vivre-ensemble, le respect du vi­vant », déclare le groupe Écologie, Démocratie et Solidarité (EDS), créé le 19 mai en rassemblant 17 députés très souvent issus de La République en (...)
  • Brevets : l’interdiction de breveter des semences conventionnelles confirmée

    Dans un avis très attendu rendu le 14 mai, la Grande Chambre de recours de l’Office européen des brevets conclu que les plantes et les animaux obtenus exclusivement par des procédés essentiellement biologiques ne sont pas brevetables. L’Office européen des brevets va donc dans le sens de la Commission européenne, des États membres et du Parlement européen qui lui demandent depuis plusieurs années de ne plus accorder de brevet à des semences conventionnelles. Certains (...)
  • Stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité » : une promesse et beaucoup de questions

    Baisse d’ici 2030 de 50 % des risques et de l’utilisation des pesticides, de 20 % de l’utilisation des engrais, de 50 % du recours aux antibiotiques en élevage mais aussi un objectif de 25 % de surfaces en agriculture biologique. La Commission européenne a officiellement lancé le 20 mai ses stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité à l’horizon 2030 » qui fixent un cap ambitieux pour (...)
  • Budget européen : Paris et Berlin tentent de débloquer la situation

    L’Allemagne et la France ont dévoilé, le 18 mai, une initiative commune visant à autoriser la Commission européenne à emprunter sur les marchés au nom de l’UE pour élaborer un Fonds de relance européen doté de 500 milliards € et destiné à aider les pays et les secteurs d’activité les plus touchés par la pandémie de Covid-19 à se relever. Les fonds ainsi levés seraient transférés uniquement par des subventions aux territoires et aux secteurs (...)
 
Vendredi 22 mai 2020

OMC : démission du directeur général, Roberto Azevêdo, en pleine crise

Le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevêdo, a annoncé le 14 mai qu’il quitterait ses fonctions pour des raisons personnelles le 31 août 2020, soit un an avant la fin de son second mandat commencé en 2017. Une démission qui arrive à un moment à l’institution genevoise doit notamment faire face à la paralysie de son organe d’appel pour le règlement des différends. D’ailleurs, un système intérimaire de règlement des (...)

Vendredi 22 mai 2020

UE/Royaume-Uni : des négociations toujours au ralenti

Alors que les négociations sur la future relation entre l’UE et le Royaume-Uni sont au ralenti depuis le début des pourparlers début 2020, le négociateur britannique, David Frost, a appelé le 19 mai, dans une lettre à son homologue européen, Michel Barnier, l’UE à revoir ses propositions si elle veut parvenir à un accord sur leur relation post-Brexit d’ici à la fin de l’année. « Ce qui est sur la table des négociations n’est pas une relation de (...)

Vendredi 22 mai 2020

Royaume-Uni : la nouvelle « Pac » adoptée par la Chambre des Communes

La Chambre des Communes britannique a adopté le 13 mai le projet de loi agricole qui doit remplacer la Pac, à partir de 2021, une fois que le Royaume-Uni aura définitivement quitté l’UE. Ce texte prévoit une transition visant à supprimer progressivement sur une période de 7 ans les paiements directs pour les remplacer par un système de rémunération des biens publics apportés par l’agriculture (1). Le projet doit désormais être soumis à la Chambre des Lords, (...)

Vendredi 22 mai 2020

Brevets : l’interdiction de breveter des semences conventionnelles confirmée

Dans un avis très attendu rendu le 14 mai, la Grande Chambre de recours de l’Office européen des brevets conclu que les plantes et les animaux obtenus exclusivement par des procédés essentiellement biologiques ne sont pas brevetables. L’Office européen des brevets va donc dans le sens de la Commission européenne, des États membres et du Parlement européen qui lui demandent depuis plusieurs années de ne plus accorder de brevet à des semences (...)

Vendredi 22 mai 2020

Coronavirus : encore beaucoup de secteurs en difficulté malgré les mesures d’urgence

Dans son évaluation hebdomadaire du 13 mai sur l’impact économique pour les secteurs agricoles de l’épidémie de coronavirus, le Copa-Cogeca (organisations et coopératives de l’UE) s’inquiète de la situation dans la viticulture qui « se détériore chaque jour » avec des stocks qui s’accumulent et des produits de haute valeur gravement touchés par la perte de débouchés dans la restauration. Si le Copa-Cogeca se félicite des propositions de la (...)

Vendredi 22 mai 2020

Débuts laborieux pour l’aide au stockage privé

C’est l’une des principales mesures réclamées par les professionnels pour soulager les marchés engorgés par la crise sanitaire : l’aide européenne au stockage privé a officiellement démarré le jeudi 7 mai. Mais, après une semaine, « ça démarre très timidement » en viande, remarque Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande (industriels), dans un entretien à Agra Presse le 15 mai. D’après les chiffres de la Commission européenne, (...)

Vendredi 22 mai 2020

La filière viande suspendue à l’évolution du coronavirus dans les abattoirs

« On n’est pas en situation de stress, mais on prête une attention forte à l’évolution de la situation. » C’est ainsi que Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande (industriels), résume l’état d’esprit de la filière, après la découverte d’une centaine de cas de Covid-19 dans deux abattoirs. Au 19 mai, plus de 100 cas étaient recensés dans ces deux clusters : 54 cas chez Tradival à (...)

Vendredi 22 mai 2020

Contrôle laitier : la situation cellulaire continue de s’améliorer en bovins

L’Institut de l’élevage, France Conseil Élevage et Comité nationale brebis laitière ont publié le 19 mai les résultats du contrôle laitier des élevages bovins, ovins et caprins pour l’année 2019. Premier fait marquant : pour la filière bovine, « l’amélioration de la situation cellulaire observée depuis plusieurs années se confirme ». En effet, les nouveaux résultats du contrôle laitier pour 2019 montrent que la proportion de (...)

Vendredi 22 mai 2020
« Il ne faut pas qu’en solutionnant le problème du reblochon, on déséquilibre le marché de la raclette »

« Les fromages de garde, notre préoccupation pour les mois à venir »

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, quelle est la situation des fromages savoyards ? Comme tous les fromages traditionnels ou marqués par des circuits de distribution relativement spécifiques comme la restauration hors domicile (RHD), les rayons coupe et les marchés traditionnels, nous avons connu un blocage des ventes assez important lors des premières semaines de l’épidémie. Nous accusons une baisse des ventes de l’ordre de 50 à 60 %. (...)

Vendredi 22 mai 2020

Veaux : la FNB exige des mises en avant, sous peine d'« opérations vérité »

Dans un communiqué du 18 mai, la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) exige des distributeurs « qu’ils mettent en avant la viande de veau dans tous les points de vente en prenant en compte le coût de production des éleveurs ». Le syndicat les accuse de ne pas avoir joué le jeu de la campagne de promotion menée par l’interprofession Interbev, du 14 au 24 avril, en réaction à la crise sanitaire du Covid-19. « Encore trop de magasins ne proposent pas le (...)

Vendredi 13 mars 2020
Le sur-taux de suicide des agriculteurs, un fait ancien et complexe Analyse

Le sur-taux de suicide des agriculteurs, un fait ancien et complexe

Le suicide en agriculture n’a jamais autant fait l’actualité. La sortie en septembre du film biographique d’Edouard Bergeon Au nom de la terre (1,7 million d’entrées) a entraîné un vrai tourbillon médiatique, qu’avait alimenté la publication des derniers chiffres de la MSA (605 assurés MSA se sont donné la mort en 2015), en juillet, et la sortie d’un livre-témoignage, Tu m’as laissée en vie, écrit par la compagne (...)

Vendredi 13 septembre 2019

« Au nom de la terre », film implacable sur le suicide en agriculture

Plusieurs films ces dernières années ont abordé le thème des difficultés dans le monde agricole. « Au nom de la terre », le film du réalisateur Edouard Bergeon qui doit sortir au cinéma le 25 septembre prochain, apparaît comme à part. Inspiré de sa propre histoire familiale, l’œuvre, sa première de fiction, retrace les étapes amenant à une issue dont on saisit vite qu’elle sera tragique. Face à un destin tracé, l’une des forces du récit est (...)

Vendredi 30 août 2019

Le Giec éclaire les liens entre changement climatique et dégradation des sols

Pas moins de 107 auteurs, 7 000 publications scientifiques analysées, 1 000 pages… Le Giec a publié, début août, un colossal rapport analysant les interactions complexes entre réchauffement climatique, dégradation des sols et sécurité alimentaire. Un « résumé pour décideurs » a également été mis au point par les auteurs. Il devrait servir de base aux prochaines négociations internationales sur le climat. Dans ces (...)

Vendredi 30 août 2019

La justice suspend l’arrêté anti-phytos du maire de Langouët

C’est une défaite au tribunal, mais une victoire médiatique et politique. Le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’arrêté pris par Daniel Cueff, le maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), qui visait à empêcher les agriculteurs d’utiliser des pesticides à moins de 150 mètres d’habitation. Le retentissement médiatique suscité par cette action a toutefois largement lancé, devant le grand public, le débat sur les zones de (...)

Vendredi 30 août 2019

Le gouvernement va autoriser une soixantaine de retenues d’eau d'ici à 2022

Le gouvernement va autoriser la mise en place d’une « soixantaine » de retenues d’eau sur le territoire d'ici à 2022 pour mieux gérer l’irrigation des terres agricoles, toujours plus affectées par les sécheresses, a affirmé le 29 août le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. « On ne va pas regarder la pluie tomber du ciel pendant six mois et la chercher les six autres mois de l’année », a défendu M. Guillaume sur le plateau de (...)

Téléchargement