Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 10 janvier 2020

États-Unis : les agriculteurs délaissent les banques agricoles traditionnelles


Un récent reportage du Wall Street Journal montrait qu’aux États-Unis, les agriculteurs, dans une conjoncture de difficultés économiques, se tournaient de plus en plus vers des prêts à taux d’intérêt élevé auprès d’organismes financiers alternatifs, délaissant les banques agricoles traditionnelles trop exigeantes en matière de garanties. De nouveaux chiffres attestent de cette évolution : les deux plus importants bénéficiaires des aides agricoles d’urgence mises en place par l’administration Trump pour aider les producteurs à faire face à la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine depuis 2018 (près de 20 Mrds $ d’aides d’urgence ont été versés au total en 2018 et 2019 aux agriculteurs américains) (1) ont justement été des organismes financiers alternatifs. Ainsi Ag Resource Management a reçu 75 millions € et AgCountry Farm Credit Services 37 millions $ dans ce cadre, révèle une enquête de New Food Economy. En effet, les agriculteurs qui contractent des prêts auprès de ces compagnies sont tenus de leur verser directement les aides publiques qu’ils reçoivent.

(AG)