Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Lundi 14 décembre 2009 | viandes

Terrena viande et Soviba deviennent Elivia


Le groupe des Pays de Loire fusionne ses deux activités de produits carnés et adopte un nouveau nom, Elivia. Ce changement d’identité marque une volonté de la part de Terrena de réorienter sa stratégie de production vers plus de produits haut de gamme


Au 1er janvier 2010, Terrena viande et sa filiale Soviba, société d’abattage et de transformation de la viande, vont fusionner pour devenir Elivia. Cette évolution traduit un changement de stratégie pour le deuxième acteur sur le marché de la viande bovine après le groupe Bigard. Elivia veut devenir la référence des viandes à haute valeur ajoutée en termes de sécurité alimentaire et de qualité nutritionnelle. L’objectif est donc de passer de 7 % de sa production actuelle régie par des cahiers des charges de qualité à 25 % dans les cinq ans à venir. Avec un chiffre d’affaires de 770 millions d’euros en 2009, 210 000 tonnes commercialisées, la nouvelle entité qui emploie 2 000 salariés équivalents temps plein va investir 60 millions d’euros sur cinq ans pour moderniser ses outils industriels. Parallèlement, Terrena soutient aussi la production et offre plusieurs aides à ses éleveurs (aide aux investissements, garantie de marge).

Nutrition santé développée
Avec cette orientation vers le haut de gamme, les adhérents espèrent ainsi créer davantage de valeur ajoutée, les différences de prix entre un standard et des produits hauts de gamme pouvant aller jusqu’à 20 %. Déjà Terrena viande est leader de la viande bovine bio en France avec 60 % de part de marché. Par ailleurs le concept nutrition santé initiée en 2006 va être développée. La marque D’Anvial, bénéficiant d’une allégation nutritionnelle en oméga 3, en est le premier exemple. Elle a été reconfigurée début novembre en une offre multi-viande (porc, agneau, veau et à terme volaille). Destinée à l’ensemble du réseau commercial traditionnel des chevilles, Elivia espère approvisionner cent boucheries d’ici le premier trimestre 2010. Selon Françis Ambroise, directeur de Terrena Viande, le développement d’Elivia passera aussi par des acquisitions externes au gré des opportunités. Depuis le rapprochement de Bigard et de Socopa, cinq outils industriels seraient à vendre aujourd’hui.
(MDG)