Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 08 juin 2018

Étiquetage de l’origine : le nouveau règlement européen sévèrement critiqué par la Coldiretti


Le récent règlement d’exécution de la Commission de Bruxelles sur l’étiquetage de l’origine de l’ingrédient principal d’un produit alimentaire lorsqu’elle est différente de celle indiquée pour ce produit a été sévèrement critiqué par le président de l’organisation agricole italienne Coldiretti lors d’une audition publique organisée le 4 juin au Parlement européen (1). Ce texte ne répond absolument pas aux demandes des consommateurs qui doivent être informés grâce à un système d’étiquetage obligatoire, selon Roberto Moncalvo, qui a mis en avant les systèmes de ce type instaurés par l’Italie à titre expérimental jusqu’au 31 mars 2020 pour le lait, ainsi que le blé utilisé pour les pâtes, le riz et les tomates transformées (2). Les dérogations prévues dans le règlement européen pour les marques enregistrées et les indications géographiques sont injustifiées, a-t-il également estimé.

Extrêmement flexible, ce texte offre aux opérateurs beaucoup trop de marge pour choisir le niveau de détail de l’indication de l’ingrédient primaire, a jugé le président de la Coldiretti, ce qui en fait un outil qui pourrait être utilisé comme pratique commerciale abusive pour tromper le consommateur.

(1) Voir n° 3647 du 04/06/18

(2) Voir n° 3634 du 05/03/18

François-Xavier SIMON



Téléchargement