Identification Abonnement
  • Le chanvre français prépare le virage de la fleur | décryptage

    La moisson 2020 pourrait être historique pour la filière chanvre française. Alors que les producteurs récoltent habituellement septembre, pour la première fois de leur carrière certains pourraient, dans le cadre d’essais pionniers, récolter dès juillet-août. Le but : valoriser les fleurs et les feuilles, et non plus seulement la tige et les graines. Mais pour cela il faudrait un coup de tampon de l’Agence nationale du médicament (ANSM). En effet, pour la (...)
  • Le rapport très agricole de la Convention citoyenne sur le climat

    L’alimentation occupe à elle seule près d’un tiers du rapport final de 280 pages, adopté après neuf mois de travaux par la Convention citoyenne sur le climat, durant la septième et dernière session de la convention le 21 juin. Les propositions, qui ont toutes été votées à plus de 90 %, couvrent l’ensemble du secteur, de la production à la consommation. On y trouve notamment la reprise des objectifs du plan Ecophyto, une augmentation de la TGAP sur les (...)
  • Le jambon cuit, avant tout français, forcément européen

    Les Français aiment (trop) le jambon. Plus exactement le jambon cuit : avec 185 000 tonnes en 2019, ce produit phare concentre 23 % des ventes de charcuterie. Face à cette sur-consommation de jambon, des importations – à hauteur de 20 % – sont structurellement nécessaires pour couvrir les besoins. Mais, en ce qui concerne les moyens de production mis en œuvre de l’amont à l’aval, « la filière porcine est largement (...)
  • Pac : les ministres de l’UE font le point sur les discussions avant la dernière ligne droite

    Les ministres de l’Agriculture de l’UE se réunissent, en visioconférence, le 29 juin pour la dernière fois sous présidence croate pour faire l’état des lieux de leurs discussions sur la future Pac sur la base d’un rapport de progrès préparé par la Croatie. Des discussions qui n’ont pas réellement pu avancer, la faute à l’épidémie de coronavirus qui a paralysé un temps le fonctionnement des institutions européennes et a retardé, un peu plus (...)
  • Roundup : un accord à 10Mrd$ aux États-Unis, à l’effet flou en UE

    Dans un communiqué du 24 juin, Bayer annonce avoir conclu « une série d’accords qui résoudront les principaux litiges en suspens liés à Monsanto aux États-Unis, notamment le litige concernant le produit Roundup, le litige sur la dérive du dicamba sur cultures voisines et le litige sur les PCB ». Concernant le Roundup, le groupe annonce qu’il effectuera d’une part un paiement « entre 8,8 Mrd$ et 9,6 Mrd$ », afin de (...)
 
Vendredi 26 juin 2020

Exportations européennes : le secteur agricole soumis au plus grand nombre de cas de restrictions en 2019

En 2019, le plus grand nombre de nouveaux obstacles au commerce et à l’investissement a été enregistré dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche (16), soit 5 Mrds € d’échanges commerciaux qui ont été affectés, indique la Commission européenne dans son rapport annuel sur les obstacles au commerce et à l’investissement publié le 18 juin. Les mesures sanitaires et phytosanitaires représentent à elles seules un tiers de tous les nouveaux (...)

Vendredi 26 juin 2020

Glyphosate : Bayer annonce un accord amiable à 10 Mrds $ aux États-Unis et s’oppose à l’interdiction autrichienne

Dans un communiqué du 24 juin, le groupe agrochimique Bayer annonce « une série d’accords qui résoudront les principaux litiges en suspens liés à Monsanto aux États-Unis, notamment le litige concernant le produit Roundup, le litige sur la dérive du dicamba sur cultures voisines et le litige sur les PCB » (1). Concernant le Roundup, le groupe annonce qu’il effectuera, d’une part, un paiement « entre 8,8 Mrds $ et 9,6 Mrds $ », afin de « résoudre le (...)

Vendredi 26 juin 2020

UE/Chine : ratification en vue sur les indications géographiques mais aucune avancée sur l’accès aux marchés

« Nous avons bien progressé sur la question des indications géographiques (IG) et nous attendons la signature de l’accord UE/Chine sur ce dossier dans les semaines à venir et pour une entrée en vigueur dans un avenir proche », a expliqué Charles Michel, président du Conseil européen, dans le cadre d’une conférence de presse à l’issue du 22e sommet bilatéral UE/Chine qui s’est tenu en vidéoconférence le 22 juin. « C’est une bonne nouvelle pour nos (...)

Vendredi 26 juin 2020

Budget : les dirigeants européens se donnent rendez-vous mi-juillet pour tenter de conclure

Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont confirmé, le 19 juin, lors de leur cinquième réunion en visioconférence depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, leurs divergences sur le Plan de relance pour l’Europe et le cadre financier pluriannuel (CFP) de l’UE pour 2021-2027. Ils espèrent néanmoins pouvoir trouver un accord unanime avant la pause estivale. Une véritable négociation aura lieu lors d’un sommet européen à Bruxelles les 17 et (...)

Vendredi 26 juin 2020

Pac : les ministres de l’UE font le point sur les discussions avant la dernière ligne droite

Les ministres de l’Agriculture de l’UE se réunissent, en visioconférence, le 29 juin pour la dernière fois sous présidence croate pour faire l’état des lieux de leurs discussions sur la future Pac sur la base d’un rapport de progrès préparé par la Croatie. Des discussions qui n’ont pas réellement pu avancer, la faute à l’épidémie de coronavirus qui a paralysé un temps le fonctionnement des institutions européennes et a (...)

Vendredi 26 juin 2020

Les abattages de porcs ont chuté de 15 % en mai

Du fait des absences de salariés et des perturbations de marché liées au confinement, les abattages de porcs ont connu, en France, une baisse de l’ordre de 15 % durant le mois de mai (par rapport à mai 2019), engendrant « d’importants stocks de porcs sur pied dans les élevages », rapporte Benoît Defauconpret, chargé d’études économiques filière porcine à FranceAgriMer, lors d’une conférence de presse le 24 juin. « La filière porc s’en est mieux (...)

Vendredi 26 juin 2020

Accord imminent sur l’enrichissement du label « Le porc français »

Le label « Le porc français » (LPF) se verra complété par des critères environnementaux et sur le bien-être animal « fin 2021 », a annoncé Bernard Vallat, président de la Fict (charcutiers industriels) lors d’une conférence de presse le 24 juin. « Des obligations seront introduites », a-t-il précisé, se félicitant de cette « avancée majeure pour rejoindre la demande majoritaire des consommateurs ». Après des mois de discussions difficiles sur (...)

Vendredi 26 juin 2020

Suspension immédiate pour l’abattoir de Rodez mis en cause par L214

La partition s’est jouée sans fausse note. À l’inverse de la semaine de cafouillage qui avait suivi en mars la publication d’une vidéo de l’association L214 concernant l’abattoir de Sobeval, cette fois la machine est bien huilée. L214 publie une vidéo dénonçant des cas de maltraitance animale dans un abattoir. À l’instant, les professionnels se désolidarisent. Le ministre tape immédiatement d’un grand coup sur la table en suspendant l’agrément de (...)

Vendredi 26 juin 2020

Covid-19 : une usine ferme, l’Allemagne privée de 10 % de capacité d’abattage de porcs

L’abattoir Tönnies Fleisch de Rheda-Wiedenbrück (nord-ouest de l’Allemagne) a dû fermer le 17 juin après la découverte de nombreux cas de nouveau coronavirus parmi les employés. Au 16 juin, sur les 1 106 salariés testés, 730 étaient positifs, d’après la presse germanique. Les autorités ont mis en place des mesures de quarantaine concernant environ 7 000 personnes : les employés infectés par le Covid-19, ceux qui ont été en contact avec eux et les (...)

Vendredi 26 juin 2020

Inquiétudes sur les 500 tonnes de viande caprine stockée

« À ce jour, les trois entreprises du secteur (Lœul et Piriot, Ribot et Palmid’Or) supportent environ 500 tonnes de surstock ; le désengorgement de la filière caprine devient donc aujourd’hui une priorité », prévient Interbev caprins dans un communiqué du 18 juin. À l’issue d’une réunion le 16 juin, l’interprofession bétail et viandes estime que « sans solution de débouché, ces volumes vont peser sur l’équilibre des entreprises et très (...)

Vendredi 13 mars 2020
Le sur-taux de suicide des agriculteurs, un fait ancien et complexe Analyse

Le sur-taux de suicide des agriculteurs, un fait ancien et complexe

Le suicide en agriculture n’a jamais autant fait l’actualité. La sortie en septembre du film biographique d’Edouard Bergeon Au nom de la terre (1,7 million d’entrées) a entraîné un vrai tourbillon médiatique, qu’avait alimenté la publication des derniers chiffres de la MSA (605 assurés MSA se sont donné la mort en 2015), en juillet, et la sortie d’un livre-témoignage, Tu m’as laissée en vie, écrit par la compagne (...)

Vendredi 13 septembre 2019

« Au nom de la terre », film implacable sur le suicide en agriculture

Plusieurs films ces dernières années ont abordé le thème des difficultés dans le monde agricole. « Au nom de la terre », le film du réalisateur Edouard Bergeon qui doit sortir au cinéma le 25 septembre prochain, apparaît comme à part. Inspiré de sa propre histoire familiale, l’œuvre, sa première de fiction, retrace les étapes amenant à une issue dont on saisit vite qu’elle sera tragique. Face à un destin tracé, l’une des forces du récit est (...)

Vendredi 30 août 2019

Le Giec éclaire les liens entre changement climatique et dégradation des sols

Pas moins de 107 auteurs, 7 000 publications scientifiques analysées, 1 000 pages… Le Giec a publié, début août, un colossal rapport analysant les interactions complexes entre réchauffement climatique, dégradation des sols et sécurité alimentaire. Un « résumé pour décideurs » a également été mis au point par les auteurs. Il devrait servir de base aux prochaines négociations internationales sur le climat. Dans ces (...)

Vendredi 30 août 2019

La justice suspend l’arrêté anti-phytos du maire de Langouët

C’est une défaite au tribunal, mais une victoire médiatique et politique. Le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’arrêté pris par Daniel Cueff, le maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), qui visait à empêcher les agriculteurs d’utiliser des pesticides à moins de 150 mètres d’habitation. Le retentissement médiatique suscité par cette action a toutefois largement lancé, devant le grand public, le débat sur les zones de (...)

Vendredi 30 août 2019

Le gouvernement va autoriser une soixantaine de retenues d’eau d'ici à 2022

Le gouvernement va autoriser la mise en place d’une « soixantaine » de retenues d’eau sur le territoire d'ici à 2022 pour mieux gérer l’irrigation des terres agricoles, toujours plus affectées par les sécheresses, a affirmé le 29 août le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. « On ne va pas regarder la pluie tomber du ciel pendant six mois et la chercher les six autres mois de l’année », a défendu M. Guillaume sur le plateau de (...)

Téléchargement