Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 13 décembre 2019

Accord de libre-échange nord-américain : les exportations agricoles américaines s'attendent à des bénéfices


Les États-Unis, le Mexique et le Canada ont officialisé la signature de leur nouvel accord de libre-échange nord-américain (USMCA) à Mexico city le 10 décembre, conclu en septembre 2018 (1). « L’accord améliore pratiquement toutes les composantes de l’ancien ALENA, et l’industrie agricole devrait en profiter considérablement », se félicite Sonny Perdue, ministre américain à l’agriculture. Pour le Département américain à l’agriculture (USDA), « l’USMCA créera de nouvelles opportunités d’accès au marché pour les exportations agricoles américaines, notamment les produits laitiers et avicoles américains. Il devrait les accroître de 2 milliards $ et entraîner une augmentation de 65 milliards $ du produit intérieur brut ». Le lobby américain Farm Bureau précise aussi que « l’accord mettra fin aux mesures de soutien par les prix aux producteurs laitiers canadiens, ce qui permettra aux produits laitiers américains d’avoir accès à 3,6 % de plus du marché laitier canadien. Il permettra également aux producteurs américains d’être plus concurrentiels puisque le Canada mettra fin à son système discriminatoire de classement du blé. Il renforcera les mesures sanitaires et phytosanitaires tout en instaurant un processus plus rigoureux d’établissement d’indicateurs géographiques ». Il ajoute que « pour la première fois, l’accord porte spécifiquement sur la biotechnologie agricole, y compris les nouvelles technologies telles que la modification génétique ».

Le nouvel accord de libre-échange qui modernise le traité de l’ALENA signé par l’ex-président américain Bil Clinton il y a 25 ans, pourrait être voté par la Chambre des représentants le 19 décembre alors que le Sénat devrait attendre 2020. Ensuite, les deux chambres du Congrès devront approuver une loi d’application du nouvel accord pour acter sa ratification. Le Canada et le Mexique représentent les premier et deuxième marchés d’exportation pour les produits alimentaires et agricoles des États-Unis, totalisant plus de 39,7 milliards $ d’exportations alimentaires et agricoles en 2018. Ces exportations soutiennent plus de 325 000 emplois américains.

(1) Voir n° 3662 du 08/10/18

(RM)