Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 13 septembre 2019

Argentine : les agriculteurs se détourneraient du maïs au profit du soja


Dans un contexte économique et politique très instable, les agriculteurs argentins ont décidé de se tourner vers le soja plutôt que vers le maïs plus cher, afin de réduire les coûts. Un changement radical qui pourrait notamment avoir une incidence sur la récolte de la saison prochaine au sein d’un des principaux exportateurs mondiaux de céréales, souligne la Confédération européenne de la production de maïs dans une note publiée le 10 septembre. Selon des consultants argentins, la production de maïs coûte environ 500 $ par hectare, soit environ 70 % de plus que celle du soja, car elle nécessite des investissements plus importants en engrais et en nouvelles semences chaque saison. Une tendance qui pourrait à terme peser sur la récolte de maïs de l’Argentine en 2019-2020 et stimuler la production de soja, selon les analystes. Aujourd’hui, le pays est le premier exportateur mondial de soja transformé et le troisième exportateur de maïs, derrière le Brésil et les États-Unis. Pour les élections présidentielles prévues le 27 octobre, le candidat péroniste Alberto Fernandez est donné gagnant par les sondages face au président sortant Mauricio Macri. En raison de la montée des craintes au sujet de l’orientation politique que pourrait prendre le prochain gouvernement, les agriculteurs réduiraient probablement la superficie destinée au maïs cette saison de 200 000 hectares, soit 6 millions d’hectares. Le soja prendrait ainsi cette superficie pour atteindre 17,7 millions d’hectares, a estimé Gustavo López, directeur du cabinet-conseil Agritrend.

(RM)



Téléchargement