Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 27 septembre 2019

Bien-être animal : pas d’annonce de Didier Guillaume au Sommet de l’élevage


Les mesures sur le bien-être animal promises par le ministre de l’Agriculture pourraient être annoncées « la seconde quinzaine d’octobre », a indiqué son cabinet à Agra Presse le 25 septembre. D’ici là, des réunions de concertation sont prévues « avec toutes les filières ». « Des annonces comme jamais il n’y en a eu vont être faites dans les semaines qui viennent », avait lancé Didier Guillaume sur CNews le 29 août.

Les discussions auraient commencé dans la filière porcine, indique une source professionnelle, assurant que « les techniques pour éviter la caudectomie (ablation de la queue, NDLR) et la castration sont sur la table ». La profession doit encore « caler ses propositions ». « Au niveau professionnel, le travail est engagé et il est inclus dans le plan de filière », rappelle cette source. Mais des « tensions » subsisteraient entre les éleveurs et la rue de Varenne, les producteurs demandant une mise en place progressive et l’assurance que l’arrêt de ces pratiques sera décliné au niveau européen.

Les volailles pourraient aussi être concernées sur le sujet de l’épointage et de l’élimination des poussins mâles. « Nous allons mettre fin au broyage des poussins », avait lancé Didier Guillaume au cours de sa visite au salon Tech & Bio, le 19 septembre dans la Drôme. Une source professionnelle indique à Agra Presse qu’il n’y a « pas eu de contact » avec le ministre depuis l’été sur ce sujet. En poules pondeuses, la filière bute encore sur le manque de solution technique adaptée à la production française. Enfin, dans les filières bovines, le sujet n’aurait pas encore été abordé avec le ministre, d’après des professionnels.

Discussion autour de la caudectomie et la castration

YG