Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 10 juillet 2020

Candidat idoine


C’est une sacrée surprise, mais compte tenu du fonctionnement de l’exécutif depuis 2017, Julien Denormandie apparaît comme le candidat idoine pour la fonction de ministre de l’Agriculture. En effet, l’Elysée ne semblait pas avoir trouvé chaussure à son pied avec ses deux prédécesseurs. Grand amateur de sardines, Stéphane Travert - aussi travailleur qu’il fut - ne semblait pas doté d’une connaissance approfondie de la Ferme France, si bien qu’il peina à donner de l’épaisseur aux discours d’Emmanuel Macron, et plus généralement à nourrir le débat agricole. À l’inverse, Didier Guillaume fut très à l’aise, volontiers improvisateur voire franc-tireur dans ses expressions. Quitte à ce que ses annonces peinent parfois à être suivies d’effets. Par sa proximité avec Emmanuel Macron, l’arrivée de Julien Denormandie devrait donc huiler les rouages de l’exécutif sur l’agriculture. Par son parcours d’ingénieur agronome - quoique fortement forestier, il devrait apporter de la technicité aux expressions du gouvernement. Le nouveau ministre apportera-t-il plus de poids aux demandes du secteur agricole ? C’est ce qu’espère le syndicalisme majoritaire. Mais tout dépendra de sa grille de lecture politique, sur le commerce, la régulation, la gestion des risques. Et sur ces points, il reste encore assez mystérieux !

Mathieu Robert



Téléchargement