Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 14 février 2020

Changement climatique: un effet attendu sur la valeur du foncier agricole


Comment les conditions climatiques influencent-elles la valeur de la terre ? C’est ce que Steven Van Passel, chercheur en économie appliquée à l’université d’Antwerp (Belgique), a cherché à savoir. Dans une étude, datant de 2017, Steven Van Passel a d’abord montré que les conditions météorologiques détaillées à l’échelle des saisons – pluie et températures – peuvent prédire la valeur de la terre en Europe, valeur considérée ici comme le prix du foncier à la vente (données FADN). Après cette première étape, basée sur les données météorologiques de 1961 à 1990, le chercheur s’est ensuite projeté dans le futur : comment les liens identifiés se traduisent-ils lorsqu’on les applique aux projections climatiques ? Steven Van Passel estime ainsi que les variations climatiques attendues pourraient, à l’horizon 2100, entraîner des baisses de valeur du foncier de l’ordre de 16 % en moyenne à l’échelle européenne dans le cadre du modèle Echo-G, le modèle utilisé par le Giec. En France, le grand Sud-Ouest serait particulièrement touché, avec des baisses de l’ordre de 60 à 80 % de la valeur du foncier. Le Royaume-Uni, en revanche, serait plutôt favorisé. L’auteur précise que le modèle ne prend pas en compte les progrès technologiques, ni les évolutions de prix des produits agricoles, ou ceux des intrants.

PRODUCTION

IL



Téléchargement