Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 31 mai 2019

Commission européenne : l’Italie tentée par le portefeuille de l’agriculture


Le président de l’organisation agricole italienne Coldiretti, Ettore Prandini, se félicite, dans un communiqué daté du 27 mai, que le vice-président du Conseil des ministres, Matteo Salvini, ait « annoncé son intention de viser l’agriculture » pour le portefeuille du commissaire italien au sein de la prochaine Commission européenne qui doit prendre ses fonctions début novembre. Également ministre de l’intérieur, Matteo Salvini est le secrétaire général de la Ligue du Nord, dont la liste, dénommée Lega Salvini Premier, a obtenu plus de 34 % des voix aux élections européennes (1).

L’Italie – « premier pays de l’UE pour sa valeur ajoutée agricole mais aussi pour la qualité de ses productions » – n’a pas détenu le portefeuille de l’agriculture à Bruxelles depuis 1972, quand il avait été confié à Carlo Scarascia Mugnozza dans la Commission présidée par Sicco Mansholt, souligne la Coldiretti.

« Pas d’obstacle majeur » en théorie

Un commissaire italien à ce poste au sein du prochain exécutif « occuperait une place de choix dans les politiques européennes, l’agriculture étant le secteur le plus intégré de l’Union et représentant, de ce fait, le poste le plus important du budget communautaire », rappelle Ettore Prandini. Cette fonction est « également stratégique pour les accords commerciaux » car il est indispensable que « tous les produits entrant sur le territoire national et européen respectent les normes de qualité concernant l’environnement, le travail et la santé ».

« Si l’on ne tient compte que des résultats et de la qualité de notre secteur, il ne devrait pas y avoir d’obstacle majeur à la nomination d’un Italien en tant que prochain commissaire européen à l’agriculture », a estimé pour sa part, le 28 mai, le président de l’organisation agricole Confagricoltura, Massimiliano Giansanti.

Du côté français, on viserait plutôt, pour la prochaine Commission, le portefeuille de l’action pour le climat et l’énergie, qui est actuellement détenu par l’Espagnol Miguel Arias Cañete.

(1) Voir même numéro

(FXS)



Téléchargement