Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 14 février 2020

Coronavirus : le pangolin, « possible hôte intermédiaire de la maladie »


Le pangolin, petit mammifère à écailles menacé d’extinction, pourrait être l’animal qui a transmis le nouveau coronavirus à l’homme, ont estimé, le 7 février, des scientifiques chinois ; ils l’ont identifié comme « un possible hôte intermédiaire » ayant facilité la transmission du virus, a indiqué l’université dans un communiqué, sans plus de précisions. L’information est importante pour le secteur agricole, car cette hypothèse, si elle se confirme, exclurait celle d’animaux de ferme (volailles, canards…), qui aurait pu avoir des conséquences importantes sur la consommation de ces viandes en Chine. Après avoir testé un millier d’échantillons provenant d’animaux sauvages, les savants ont déterminé que les génomes de séquences de virus prélevés sur les pangolins étaient à 99 % identiques à ceux trouvés sur des patients atteints du nouveau coronavirus, selon l’agence de presse étatique Chine nouvelle. L’animal « réservoir », celui qui aurait transmis la maladie au pangolin, est présumé être la chauve-souris.

Mathieu ROBERT



Téléchargement