Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 07 juin 2019

Environnement : l’érosion hydrique coûterait annuellement 8 Mrd $ au niveau mondial


L’érosion des sols par l’eau coûte chaque année quelque 8 milliards $ à l’économie mondiale, réduisant la production alimentaire de 33,7 millions de tonnes, entraînant de ce fait des augmentations des prix pouvant aller jusqu’à 3,5 %, et suscitant donc de sérieuses inquiétudes pour la sécurité alimentaire, surtout dans les régions les plus pauvres, selon une étude du Centre commun de recherche de la Commission européenne (CCR) (1). Presque un quart des terres arables sont soumises à une érosion hydrique sévère, avec de fortes variations selon les pays, souligne le service scientifique de la Commission : plus de 70 % dans les Caraïbes, au Brésil, en Afrique centrale et en Asie du Sud-Est, seulement 3 % en Australie, au Canada, en Russie, dans les pays du Sahara et la plupart de ceux de l’UE. Le coût social et économique de cette érosion est particulièrement évident en Indonésie et en Inde, où il provoque une perte de PIB de 0,1 %, estiment les chercheurs, qui déplorent qu’il n’y ait toujours pas d’accord environnemental multilatéral sur la protection des sols.

L’érosion des sols est un problème environnemental majeur, rappelle l’étude. Elle réduit la productivité des terres du fait de la perte de couche arable et de nutriments et réduit la fertilité du sol (et donc les rendements des cultures). Elle contribue également au réchauffement de la planète en libérant des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère.

(1) https://bit.ly/2Z4BLUi

(FXS)



Téléchargement