Identification Abonnement

Vendredi 23 octobre 2020

Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons

« Je ne fais pas de chantage, nous jouons notre survie », tonne Emmanuel Commault, directeur général de la Cooperl devant la presse le 20 octobre. La coopérative bretonne assure en effet que si la sanction de 35,5 millions d’euros (M€) prononcée par l’Autorité de la concurrence pour entente (...)
L’accès à cet article est réservé aux abonnés.