Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 26 juin 2020

Glyphosate : Bayer annonce un accord amiable à 10 Mrds $ aux États-Unis et s’oppose à l’interdiction autrichienne


Dans un communiqué du 24 juin, le groupe agrochimique Bayer annonce « une série d’accords qui résoudront les principaux litiges en suspens liés à Monsanto aux États-Unis, notamment le litige concernant le produit Roundup, le litige sur la dérive du dicamba sur cultures voisines et le litige sur les PCB » (1). Concernant le Roundup, le groupe annonce qu’il effectuera, d’une part, un paiement « entre 8,8 Mrds $ et 9,6 Mrds $ », afin de « résoudre le litige en cours, incluant une allocation destinée à couvrir les cas non résolus » ; et, d’autre part, un paiement de 1,25 Mrds $ pour « soutenir un accord de classe distinct afin de résoudre d’éventuels litiges futurs ». Le groupe précise que cet accord transactionnel doit être soumis à l’approbation d’un juge californien. Concernant le litige sur la dérive du dicamba sur des cultures voisines, la société paiera « jusqu’à un total de 400 Mio $ ». Enfin, dans le cadre des litiges relatifs aux PCB dans l’eau, l’accord inclut 650 Mio $ en accord de classe, et 170 Mio $ pour d’autres accords locaux.

Par ailleurs, Bayer a formellement répondu, dans une lettre adressée à la Commission européenne le 21 juin, à l’interdiction du glyphosate que compte mettre en place l’Autriche, soulignant que cette mesure empêche la libre circulation des marchandises sur le marché européen, tout en insistant sur la sécurité de l’herbicide et sa contribution à la biodiversité. L’Autriche a officiellement notifié, le 18 mai, à Bruxelles qu’elle comptait interdire l’utilisation de produits contenant du glyphosate sur son territoire « conformément au principe de précaution » (2). Pour Bayer, « il n’y a pas de nouvelles preuves scientifiques qui pourraient remettre en question l’évaluation des risques » du glyphosate. La procédure pour la réautorisation de cette molécule sur le marché européen est en cours. Elle devrait aboutir (positivement ou négativement) avant fin 2022.

(1) Voir n° 3647 du 04/06/2018 & n° 3746 du 15/06/2020

(2) Voir n° 3745 du 08/06/2020

(AG)



Téléchargement