Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 31 octobre 2019

L'actif, débat d'avenir


Le récent rapport de France Stratégie sur la Pac marque probablement la montée en puissance, pour les prochaines années, de la controverse suivante : faut-il ou non verser les aides Pac à l'actif, et non plus à l'hectare ? Si ce sujet était jusqu'ici l'apanage de la gauche agricole, et plus récemment des Jeunes agriculeurs, il prend une dimension nouvelle au travers de ce rapport, puisqu'il est soutenu par des libéraux. À l'origine de ce document, on trouve en effet un groupe de travail rassemblant des économistes agricoles français parmi les plus renommés, mais surtout issus de toutes tendances, de la gauche altermondialiste aux traditions libérales les plus classiques. Au travers de ce rapport, de vieilles querelles persistent, comme la nécessité ou non de réguler les marchés agricoles – ce qui a valu à certains d'entre eux de ne pas endosser le rapport. Mais malgré tout, les économistes semblent s'accorder sur l'importance de donner davantage d'aides aux exploitations pourvoyeuses d'emploi. Et cela pourrait faire mouche. On peut raisonnablement penser que ce schéma aura des échos dans l'ensemble du champ politique et syndical. Ce débat n'est probablement pas celui de la prochaine Pac – pour laquelle on s'attachera surtout à définir l'actif – mais plutôt de la suivante. Et il y a fort à parier qu'il créera des tensions au sein du syndicalisme majoritaire, tout comme dans l'actuelle majorité présidentielle.

Mathieu Robert



Téléchargement