Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 13 décembre 2019

La finance demande la consolidation du marché du carbone à l’occasion de la Cop25


Dans une lettre ouverte publiée le 9 décembre, 631 investisseurs, représentant 37 000 milliards de dollars, encouragent à nouveau les gouvernements, à « mettre en œuvre les actions nécessaires pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris de manière urgente ». Une note accompagnant la lettre, souligne que « l’incertitude en matière de politique demeure l’un des obstacles principaux pour accélérer les investissements dans des projets bas carbone ». Alors que l’Europe semble isolée sur le sujet à Madrid, les investisseurs demandent aux gouvernements de « mettre en place un marché du carbone stable, fiable, et économiquement pertinent, pour aider à rediriger les investissements adaptés à l’échelle du défi climatique ». La lettre est portée par The Investor Agenda, une initiative lancée en 2018 par sept partenaires, dont les Nations Unies, et visant à « accélérer la transition vers une économie bas carbone ». Antoine Sire, directeur de l’engagement entreprise chez BNP Paribas, dont une filiale est signataire de la lettre, rappelle que la transition climatique demeure « un enjeu de transformation pour le secteur financier », en termes de formation du personnel, de nouveaux critères de comptabilité, et de construction de bases de données.

Ivan LOGVENOFF