Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 14 février 2020

Le sujet de la taxe Trump sera porté par Emmanuel Macron au Conseil des chefs d’État


Emmanuel Macron portera le dossier de la taxe de 25 % appliquée depuis le 18 octobre aux vins tranquilles français exportés aux États-Unis, en représailles du conflit euro-américain sur l’Airbus, a annoncé Didier Guillaume, inaugurant le Wine Paris et Vinexpo Paris le 10 février. Ce Conseil des chefs d’État et de gouvernement se tiendra le 20 février.

Le ministre de l’Agriculture a redit, en visitant les stands, qu’il faut « arriver à supprimer cette taxe » car les viticulteurs « sont des victimes dans ce conflit » qui leur est extérieur, qu’il faut « un fonds d’aides directes de 300 M€ » pour compenser les pertes sur le marché américain, et qu’il faut obtenir une augmentation des sommes destinées à la promotion du vin français sur les pays tiers.

Irène Tolleret, eurodéputée LREM et vigneronne, a précisé que les points un et trois sont acceptés par la Commission et qu’il ne reste plus que celui du fonds de compensation à obtenir. Elle a bon espoir qu’il soit ouvert pour compenser les pertes de valeur et de marché des viticulteurs, car « c’est un fonds qui est déjà prévu pour les situations d’urgence ». De fait, Bruxelles envisage depuis quelques mois des aides, mais attend des preuves concrètes des pertes des producteurs.

Marc NICOLLE



Téléchargement