Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 10 janvier 2020

OMC : six mois pour relancer la machine


La Croatie, qui a pris le 1er janvier la présidence tournante du Conseil de l’UE pour six mois, promet dans son programme de porter ses efforts sur le travail de l’Union européenne au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), avec en ligne de mire la douzième Conférence ministérielle qui aura lieu à Nur-Sultan au Kazakhstan du 8 au 11 juin 2020. La réforme de l’OMC sera le principal dossier à l’ordre du jour de cette réunion. L’OMC traverse depuis 2018 une crise sans précédent qui se traduit aujourd’hui par la paralysie de l’organe de règlements des différends – bloqué depuis le 11 décembre par le refus des États-Unis de donner leur feu vert à la nomination des juges de la chambre d’appel de cet organe dont ils dénoncent le fonctionnement (1).

Au premier semestre de 2020, il s’agira donc, pour la politique commerciale de l’UE, de continuer à œuvrer en faveur d’un commerce mondial « équitable et ouvert », s’appuyant sur des règles « efficaces et applicables » qui offrent des « conditions de concurrence équitables » dans le commerce international, promet la présidence croate. Des priorités qui vont de pair avec la préparation de la douzième Conférence ministérielle de l’OMC.

Lors de la visite du commissaire européen au commerce Phil Hogan le 7 janvier à Paris (2), le ministre français de l’Économie, Bruno Lemaire, lui a proposé que la France organise une grande conférence à Paris en vue de relancer l’OMC.

(1) Voir n° 3719 du 02/12/2019

(2) Voir même numéro

(AG)



Téléchargement