Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 28 septembre 2018

Sial : le goût, le vrai et le sens, tendances de consommation montantes


Les remontées des professionnels attestent de trois phénomènes majeurs qui sont en train de remodeler l’assiette du futur : la recherche du « goût », du « vrai », c'est-à-dire de l’authenticité des produits, et du « sens » (les valeurs éthiques et écologiques), a expliqué le 25 septembre Nicolas Trentesaux, directeur général du Sial, à moins d’un mois du Sial de Paris. Il s'appuyait notamment sur la parution de l’étude que Kantar-TNS France publie tous les deux ans, avant chaque Sial de Paris.


Le goût, l’authenticité et l’éthique sont les tendances montantes de consommation, ont constaté les organisateurs du Sial de Paris, qui se tiendra du 21 au 25 octobre.

On remarque un véritable retour des goûts puissants pour répondre aux envies de nouvelles sensations exprimées par le consommateur, a indiqué Xavier Terlet, analyste international des produits alimentaires. Cette recherche de goûts prononcés fait appel aux productions de plantes aromatiques, de safran, de truffe, de graines toastées ou germées, d’algues comme la spiruline et la chlorelle.

La déferlante des légumineuses

Le consommateur actuel accorde une nouvelle faveur aux légumineues, en substitution des protéines animales. Elles sont utilisées dans de nombreuses recettes et de nombreux produits, par exemple comme composantes principales des pâtes, a cité Xavier Terlet. À telle enseigne que Nicolas Trentesaux a parlé de « la déferlante des légumineuses ». « Plaisants au goût », « naturels » et « bons pour la santé », tels sont les critères qui résument cette recherche du goût.

La recherche du vrai est cette exigence d’information que formulent les consommateurs, surtout en France, où la critique est courante concernant les produits alimentaires, a fait remarquer Pascale Grelot-Girard, directrice des études chez Kantar-TNS.

La recherche du sens recouvre le souci de l’approvisionnement local, de la rémunération des agriculteurs, du bien-être animal, de la réduction et de la biodégradabilité des emballages, de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

L’étude de Kantar-TNS France montre que les consommateurs choisissent de plus en plus souvent des produits alimentaires de haute qualité, et cela est vrai non seulement en France, mais surtout en Espagne, Chine et Asie du Sud-Est, et de façon surprenante en Allemagne, pays où jusque là les consommateurs cherchaient surtout le prix le plus bas. Pour cette étude, le réseau international de veille de Kantar a sélectionné un échantillon représentatif de 500 individus âgés de 18-55 ans, selon la méthode des quotas.

On remarque un véritable retour des goûts puissants, Xavier Terlet, analyste international

MN