Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 10 mai 2019

Un label pour certifier des projets en faveur du climat


Le ministère de la Transition écologique a annoncé, le 23 avril, le lancement d’un nouveau label, baptisé « bas carbone », qui visera à « garantir la qualité environnementale » de projets de transition écologique développés par des « acteurs locaux ». Ce projet a été réalisé en partenariat avec l’Institut de l’économie pour le climat, un think tank spécialisé dans la transition écologique. Son but est d’attirer « de nouveaux financeurs » pour des projets « de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de séquestration du carbone ». Le dispositif doit en effet encourager des investisseurs pour certains projets ayant reçu la certification environnementale par les autorités.

Les pratiques concernées seront autant destinées à « éviter des émissions de gaz à effet de serre par des changements de pratiques » qu’à « augmenter la séquestration de carbone dans les puits naturels », indique le ministère de la Transition écologique. Le monde agricole est donc particulièrement concerné.

Certaines organisations du secteur comme l’Institut de l’élevage (Idele) et le Centre national interprofessionnel de l’économie Laitière (Cniel) ont d’ailleurs participé à l’élaboration de ce projet. « Ce label soutiendra le déploiement, en France, de pratiques agricoles et forestières vertueuses pour le climat », a commenté Didier Guillaume. « L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone en 2050, d’inciter et de récompenser les comportements vertueux, grâce aux perspectives de rémunération », a commenté François De Rugy, à l’occasion de la présentation du label.

Soutenir des projets de réduction des émissions de GES ou de séquestration du carbone

FC



Téléchargement