Identification Abonnement

Vendredi 31 juillet 2020

La hausse des effectifs de bétail corrélée aux maladies infectieuses

« La hausse continue du nombre de têtes de bétail contribue positivement aux émergences de maladies infectieuses et à la hausse du nombre d’espèces sauvages menacées pour la période 2000-2016 », écrit Serge Morand, chercheur au CNRS, dans une étude parue dans la revue Biological Conservation fin juillet. Ces conclusions se (...)
L’accès à cet article est réservé aux abonnés.