5 millions d’euros de plus pour l’installation

Si le débat a été parfois animé, il ne s’est soldé que par une seule modification notable au projet de budget initial, modification introduite à l’initiative du gouvernement. Celui-ci a en effet déposé en cours de discussion un amendement majorant de 5 millions d’euros les fonds alloués à l’installation des jeunes. Le ministre de l’Agriculture Michel Barnier a justifié cette initiative en expliquant : « Une agriculture durable, ce n’est pas seulement une agriculture qui produit mieux, c’est aussi une agriculture qui se renouvelle à travers les générations ».