Politique de qualité

Accord sur un nouveau règlement européen sur la qualité alimentaire

Le Conseil des ministres de l’UE et le Parlement européen sont parvenus à un accord sur les adaptations de la politique de qualité alimentaire. Ce compromis ne reprend pas la demande des députés visant à autoriser les groupements professionnels responsables pour les appellations d’origine et indications géographiques protégées (AOP et IGP) à mettre sur pied un système de gestion de la production, en coopération avec leur administration nationale et moyennant son approbation (1).
La possibilité d’accorder sous conditions aux groupements d’AOP et IGP certains pouvoirs de gestion se heurtait à la forte opposition d’une majorité d’États membres (Allemagne, Royaume-Uni, Pologne, Slovaquie, République tchèque, Pays-Bas, Suède, etc.). À l’inverse, certains pays (France, Italie, Espagne, etc.) jugeaient cette option intéressante.