Alcool : pas de réelle opposition à la proposition sur le monopole allemand

Les ministres de l’agriculture de l’UE, réunis le 12 juillet à Bruxelles, n’ont pas manifesté de réelle opposition à la proposition présentée par la Commission européenne en vue de prolonger au-delà de la fin de l’année et supprimer graduellement d’ici la fin de 2013 - de 2017 dans certains cas particuliers - la dérogation aux règles sur les aides nationales permettant au monopole d’Etat allemand de l’alcool de soutenir les distilleries agricoles (1).