Ambition de la Finlande : la bioéconomie, relais de croissance espéré

La Finlande affiche une forte ambition : augmenter de 50 % la valeur de la production de sa bioéconomie (agriculture + secteur forestier) en 2025, pour en faire un relais de croissance, a indiqué Jyrki Kangas, professeur à l’université de l’Est de la Finlande, lors d’une rencontre avec des journalistes français le 10 mars. Levier de cette croissance attendue : la valorisation du bois pour l’énergie et, de plus en plus, dans des produits à valeur ajoutée.

À l’heure où l’économie finlandaise est malmenée par de gros revers (chute de Nokia, embargo russe), les dirigeants du pays misent sur la bioéconomie pour créer de l’activité, de l’emploi et de la croissance. Jyrki Kangas a indiqué que la bioéconomie (agriculture et secteur forestier) dégage une valeur de 64 milliards d’euros par an actuellement. Il s’agira de la porter à 100 milliards.

Mots-clés