Alimentation mondiale

Améliorer l’accès à l’alimentation, une question interdisciplinaire

21.05.2012 - 19:29
-
(FG)
-
Le droit à l’alimentation a été reconnu comme un des droits fondamentaux de l’humanité en 2004 par les Nations Unies. Près de sept ans après, le problème de l’accès à l’alimentation dans le monde n’a pas été résolu. De nombreux travaux tentent d’apporter des réponses à cette préoccupation et lors du colloque « La fin de la faim en 2050 ? », organisé à Paris les 11 et 12 mai, d’éminents spécialistes ont fait le point sur leur avancée.
Rappelant tout d’abord la définition du droit à l’alimentation, c’est-à-dire « le droit d’avoir un accès régulier, permanent et libre, soit directement, soit au moyen d’achats monétaires, à une nourriture quantitativement et qualitativement adéquate et suffisante, correspondant aux traditions culturelles du peuple dont est issu le consommateur, et qui assure une vie psychique et physique, individuelle et collective, libre d’angoisse, satisfaisante et digne », Jean Ziegler, rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, a rap