Brexit : la question des indications géographiques « inquiète » Bruxelles

07.09.2018 - 08:00
-
(FXS)
-
La protection des indications géographiques après le Brexit est un des dossiers qui préoccupent Bruxelles dans les négociations avec Londres. Selon l’ONG oriGIn, la position britannique n’est pas claire.

« Nous avons travaillé cette semaine sur certaines des questions en suspens de l’accord de retrait lui-même, qui est une pré-condition pour toute future coopération », a déclaré le 31 août Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE pour le Brexit, à l’issue d’un entretien avec le ministre britannique chargé du dossier, Dominic Raab (1). « Sur les indications géographiques – 3 000 indications géographiques dans les 28 pays de l’Union –, j’ai exprimé à nouveau mon inquiétude, a-t-il poursuivi.

Mots-clés