Brexit : Londres en quête d’une alternative pour éviter une sortie brutale de l’UE

18.01.2019 - 08:00
-
(FXS)
-
Après le rejet par la Chambre des communes de l’accord qu’elle avait négocié à Bruxelles, la première ministre britannique, politiquement affaiblie, est à la recherche d’une alternative pour éviter un Brexit brutal que redoute, notamment, le secteur agricole et agroalimentaire européen.

« Un Brexit sans accord serait extrêmement dommageable pour le secteur agroalimentaire du Royaume-Uni comme de l’UE et doit être évité à tout prix », avaient de nouveau mis en garde, dans un texte commun, les organisations européennes de ce secteur – Copa-Cogeca (agriculteurs), FoodDrinkEurope (industrie de transformation), Celcaa (commerce) – avant que le Parlement britannique ne rejette, le 15 janvier au soir, les modalités d’un retrait ordonné de l’UE négociées en novembre entre la première ministre Theresa May et Bruxelles (1).

Mots-clés