Gel des dépenses

Bruno Le Maire reconnaît que certaines aides « immédiates » ne seront pas versées

Le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire a reconnu le 9 mai qu’en raison de la décision du gel des dépenses de l’État annoncée le 6 mai par le Premier ministre François Fillon, il ne « pourrait pas verser » certaines aides qu’il avait envisagées pour les agriculteurs. « Nous prendrons notre part à l’effort comme toutes les administrations, a expliqué Bruno Le Maire lors de l’émission Grand Jury RTL/ Le Figaro/LCI.
François Fillon a annoncé, le 6 mai, que les dépenses de l’État seraient « gelées en valeur » entre 2011 et 2013. L’agriculture ne fera pas exception à cette politique de rigueur qui ne dit pas son nom.