Budget 2013

Bruxelles propose +5,4 % pour le deuxième pilier en 2013

La Commission européenne propose d’augmenter en 2013 de 0,5 % les dépenses pour les aides directes et le soutien des marchés agricoles et de 5,4 % celles pour le développement rural alors que le niveau actuel de l’inflation est de 2 %. Ces deux postes représenteraient respectivement 29 % (43,8 milliards d’euros, dont 41 pour les aides directes et 2,8 pour les mesures de marché) et 10 % (14,8 milliards) du budget de l’UE de l’année prochaine, dernier exercice avant la prochaine période de programmation de sept ans actuellement en cours de négociation (1).
La Commission européenne a présenté le 25 avril un projet de budget communautaire 2013 de 150,9 milliards d'euros en engagements (+2 % par rapport à 2012, soit le taux d’inflation actuel, et 1,13 % du revenu national brut de l’UE) et de 137,9 milliards en paiements, soit 1,03 % du RNB et une augmentation de 6,8 % que Bruxelles justifie notamment par la nécessité de remplir les engagements du passé alors que va s’achever la période de programmation 2007-2013.
La rubrique « Conservation et gestion des ressources propres », constituée essentiellement des crédit