Commerce : le protectionnisme américain pourrait jouer en faveur de l’UE

03.02.2017 - 08:00
-
FXS
-
Si elle inquiète, la politique protectionniste mise en œuvre par Donald Trump pourrait, néanmoins, donner une nouvelle place à l’UE sur l’échiquier commercial mondial. L’UE à 27 en tout cas, le Royaume-Uni se préparant d’ores et déjà à la négociation d’accords bilatéraux, avec les États-Unis notamment. Bruxelles et le Mexique ont décidé d’accélérer leurs pourparlers de libre-échange.

Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE se retrouvent le 3 février à La Valette (Malte) pour des discussions informelles à 28, puis à 27 sans la première ministre britannique Theresa May. Sur fond de tensions provoquées par le Brexit et les premières décisions de Donald Trump, une déclaration sur l’avenir de l’Union est attendue le 25 mars à l’occasion des célébrations du 60e anniversaire des traités de Rome.