"De la ferme à la table" : une stratégie protectionniste, selon Washington

« Si les agriculteurs européens sont empêchés d’utiliser les outils modernes, comme cela a été dit dans le cadre de la stratégie "De la ferme à la table", nous pensons que c’est une erreur et qu’ils n’auront alors pas d’autre choix que d’être protectionnistes, ce qui ne conduit jamais à de bonnes relations commerciales », a souligné Sonny Perdue, secrétaire américain à l’Agriculture (USDA) le 7 octobre dans le cadre d’un briefing téléphonique avec des journalistes européens.