Congrès de la FNPF

Des mesures annoncées en faveur des coûts de main d’œuvre

Devant le congrès de la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), le 27 janvier à Paris, le directeur de cabinet de Dominique Bussereau a annoncé des mesures en faveur des coûts de main d’œuvre. Le fait que même des pays membres de l’UE aient des coûts de production sensiblement moindres commence à faire perdre patience aux producteurs et à Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA.

Michel Cadot, directeur de cabinet de Dominique Bussereau, a annoncé plusieurs mesures pour réduire les coûts de main d’œuvre : la possibilité d’embaucher des saisonniers étrangers quand la main d’œuvre locale ne suffit plus, des exonérations de 26 % de charges sociales des salariés permanents à partir du 1er juillet prochain et des réductions de 90% des charges patronales sur les assurances sociales et accidents du travail dans le secteur.