Libre-échange UE/États-Unis

Des opportunités mais surtout des risques pour l'agroalimentaire européen

08.09.2014 - 08:00
-
(FXS)
-
Présentée au Parlement européen, une étude confirme qu'un accord de libre-échange avec les États-Unis apporterait quelques opportunités au secteur agroalimentaire de l'UE, mais que les risques seraient sans doute plus importants. Et, si cette libéralisation du commerce bilatéral ne s'accompagne pas d'une convergence réglementaire – avec le risque de nivellement par le bas, d'ailleurs – les producteurs européens pourraient être désavantagés par rapport à leurs concurrents américains.

D ANS le cadre d'un éventuel accord bilatéral de libre-échange, une réduction de l'ordre de 25 % des mesures non tarifaires aux frontières (moyennant des exceptions) et le démantèlement progressif et total des droits de douane se traduiraient d'ici 2025 pour l'UE, dans le secteur agroalimentaire, par une hausse de quelque 60 % de ses exportations vers les États-Unis et d'environ 120 % de ses importations en provenance de ce pays, selon une étude présentée le 3 septembre à la commission de l'agriculture du Parlement européen.