Encore trop de soutiens qui faussent le marché, estime l’OCDE

29.06.2018 - 08:00
-
AG
-
Malgré une amélioration, les soutiens publics aux agriculteurs continuent de fausser la production et les échanges, estime l’OCDE dans son rapport annuel sur les politiques agricoles. Dans l’UE, les soutiens se sont stabilisés autour de 20 % des recettes du secteur depuis 2010, dont 45 % sont considérés comme faussant le marché, les soutiens couplés en particulier.

Dans son évaluation 2018 des politiques agricoles, publiée le 26 juin, l’OCDE estime que les soutiens aux exploitations agricoles dans le monde ont représenté, avec environ 556 milliards € par an, 15,5 % des recettes du secteur en 2015-2017 (contre 21,4 % vingt ans auparavant). Mais, déplore-t-elle, en moyenne deux tiers de ces soutiens (dans les 51 pays couverts) se font par le biais de mesures qui « faussent la production et le commerce ». Dans les pays de l’OCDE, ce type de soutiens est moins important (52 %) que dans les pays émergents (75 %).