Engrais : un marché européen en perte de vitesse

25.10.2019 - 08:00
-
Tanguy Dhelin
-
La demande européenne d’engrais devrait se tasser dans les cinq ans à venir, à l’inverse de l’Inde ou du Brésil, prévoit l’association internationale des engrais (IFA). Côté offre, la Chine baisse drastiquement ses capacités de production d’engrais azoté.

« L’Europe de l’Ouest devrait être la seule région du monde à diminuer sa consommation d’engrais dans les cinq ans à venir », a indiqué Armelle Gruere de l’International Fertilizer Association (IFA) lors de la session économique des 16e rencontres internationales de l’Association française de commercialisation et de mélange d’engrais, qui se tenait à Nantes du 2 au 4 octobre.