Conditionnalité

Indispensable simplification

Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont eu, le 7 mai à Bruxelles, un nouvel échange de vues, après celui du 16 avril , sur les aménagements au régime de la conditionnalité des aides directes préconisés par la Commission européenne. Ce fut notamment l’occasion pour les Pays-Bas de réclamer des règles « transparentes, simples et abordables » permettant un équilibre entre le coût des contrôles et les économies potentielles.

Mariann Fischer Boel a annoncé qu’elle allait répondre dans le détail aux demandes précises formulées dans une lettre que lui ont adressée le Danemark, la France, l’Irlande et les Pays-Bas Voir n° 3103 du 07/05/07. La commissaire à l’agriculture a toutefois averti qu’il ne fallait pas « surcharger la barque » à ce stade, d’autant que l’ensemble du système de la conditionnalité doit être mis à plat lors du bilan de santé de la Pac en 2008.