Développement rural

La délimitation des zones agricoles défavorisées, dossier sensible

La nouvelle délimitation des zones agricoles défavorisées éligibles à un soutien spécifique de l’UE est un sujet sensible dans les discussions sur la Pac après 2013, puisqu’elle va faire des gagnants et des perdants. Les députés européens se plaignent de n’être que très partiellement informés.
Une très large majorité d’Etats membres – Espagne, Suède, Belgique, Allemagne, Roumanie, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie... – est favorable à la proposition de la Commission européenne pour la mise en œuvre de huit critères biophysiques (excès d’humidité des sols, faible profondeur d’enracinement, etc.) permettant de délimiter à partir de 2014 les zones défavorisées (soumises à des contraintes naturelles) qui pourront, outre les zones de montagne, bénéficier de paiements spécifiques.