Cadre financier 204-2020

La proposition de baisse graduelle des aides agricoles ne fait pas recette

Opposition réaffirmée de sept États membres à toute hausse des contributions nationales, succès plus que mitigé de la proposition de réduction graduelle des aides directes agricoles, plaidoyer de quinze pays pour une politique de cohésion forte : tel est le bilan du dernier débat des ministres des affaires européennes des Vingt-sept sur le cadre financier 2014-2020. Ceux-ci poursuivront leur discussion lors d’une réunion informelle les 10 et 11 juin à Horsens, au Danemark, puis le 26 juin à Luxembourg. Le dossier sera ensuite sur la table des chefs d’Etat et de gouvernement qui se retrouvent les 28 et 29 juin à Bruxelles et devraient à cette occasion approuver des conclusions de procédure pour la suite des négociations. La présidence danoise de l’Union espère un accord avant la fin de l’année – ce qui est très peu probable.
«Le nouveau cadre financier pluriannuel ne doit pas conduire à une hausse des contributions nationales au budget de l'UE.