La protection stricte du loup s’étend au-delà de son « aire de répartition naturelle », pour la Cour de justice de l’UE

12.06.2020 - 08:00
-
(AG)
-

La protection stricte de certaines espèces animales prévue par la directive européenne « Habitats » s’étend aux spécimens qui quittent leur habitat naturel et se retrouvent dans des zones de peuplement humain, confirme la Cour de justice de l’UE, dans un arrêt rendu le 11 juin, dans le cadre d’un renvoi préjudiciel porté par une juridiction en Roumanie.

Mots-clés