Libre-échange

L'autorité du président américain mise à mal par le Congrès

22.06.2015 - 08:00
-
(FXS)
-
Le rejet, par la Chambre des représentants, de la procédure accélérée demandée par l'administration Obama pour l'approbation des accords de libre-échange entrave les efforts du président américain pour conclure le Partenariat transpacifique et pourrait aussi entraver l'adoption d'un éventuel accord de libre-échange avec l'UE.

Le projet de loi visant à octroyer des pouvoirs accrus au président américain pour négocier, dans le cadre d'une procédure accélérée, dite fast track, des accords de libre-échange, notamment avec onze pays de la région Asie-Pacifique (Partenariat transpacifique, TPP), mais aussi avec l'UE (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement, TTIP), n'a pas été adopté, le 12 juin, par la Chambre des représentants (1).