Blé

Le gouvernement argentin menace de réquisitionner le blé

15.07.2013 - 08:55
-
(MHA)
-
Le blé devient si rare et si cher en Argentine que le gouvernement vient d’appliquer une loi qui lui permet de récupérer le blé restant disponible. Jamais les Argentins n’avaient semé si peu de blé.
Le blé à 500 dollars la tonne au marché à terme de Buenos Aires, prix atteint fin juin dernier, cela ne s’était jamais vu. La menace d’achat préemptoire de l’État à prix fixé par lui aura suffi à faire redescendre les cours des rares échanges plutôt vers 400 dollars. Face à une pénurie de blé, le gouvernement de Cristina F. Kirchner a en effet appliqué, le 5 juillet, une loi d’approvisionnement pour acquérir le blé restant détenu par les producteurs, stockeurs et exportateurs.
La raison de cette pénurie est simple.