Embargo russe

Le régime d'aide d'urgence au stockage pour les fromages fait les frais des abus

29.09.2014 - 08:00
-
(AG, FXS)
-
Après celui des fruits et légumes, c'est le régime d'aide d'urgence – pour faire face à l'embargo russe – au stockage privé pour les fromages qui a été suspendu par la Commission européenne à cause de demandes disproportionnées venant d'Italie. Les aides au stockage de beurre et de poudre de lait écrémé restent en place. Et un nouveau programme plus ciblé (de 125 millions €) pour les fruits et légumes va entrer en vigueur. Mais, dans le contexte budgétaire difficile, ces abus ne vont pas faciliter les discussions sur la mise en place d'aides compensatoires aux exploitations les plus affectées par les restrictions instaurées par Moscou.

C OMME pour le programme d'aide d'urgence au secteur des fruits et légumes (1), la Commission européenne a dû mettre un terme, à compter du 22 septembre, au régime temporaire d'aide au stockage privé pour les fromages qui avait été instauré au début du mois pour atténuer les effets de l'embargo russe sur les importations de produits agroalimentaires en provenance de l'UE (2).

Mots-clés