Pays d’Europe centrale et orientale

Les agriculteurs grands bénéficiaires de l’adhésion à l’UE, selon la Banque mondiale

Les agriculteurs des huit pays d’Europe centrale et orientale (Peco) qui ont rejoint l’UE en mai 2004 sont les grands bénéficiaires de l’élargissement, selon un rapport publié le 21 juillet par la Banque mondiale. Ils « apparaissent comme les principaux gagnants jusque-là de l’Union élargie en raison d’une combinaison de prix plus élevés pour les produits agricoles et de hausses des ventes ainsi que du soutien obtenu dans le cadre de la Pac », résume ce rapport qui cherche à tirer les leçons d’une année d’adhésion à l’UE pour les pays concernés (Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Hongrie, Estonie, Lettonie et Lituanie).

Alors qu’avant leur adhésion à l’UE, ces pays craignaient de souffrir de la concurrence accrue sur le marché unique européen, « il semble que l’on ait assisté à une intégration en douceur des secteurs agricoles des nouveaux États membres ainsi qu’à une hausse assez importante de leurs revenus », selon le rapport de la Banque mondiale. Celui-ci insiste sur la levée des barrières commerciales pour les produits agricoles et sur le fait que la Pac ait fourni des prix garantis pour les produits les plus importants comme les céréales, le riz, le sucre et le lait.