Les agriculteurs ont besoin d’un système multilatéral « juste et prévisible »

09.12.2013 - 09:09
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Les négociateurs doivent s’accorder sur un « paquet de Bali » et sur un programme travail précis car les agriculteurs ont besoin d’un système commercial multilatéral « juste et prévisible », a déclaré en substance le 5 décembre Henri Brichart, vice-président de la Fédération des exploitants français (FNSEA) et représentant les organisations professionnelles et coopératives de l’UE (Copa-Cogeca) lors d’une réunion de l’Organisation mondiale des agriculteurs (OMA) sur l’île indonésienne.