Les chercheurs se mobilisent contre la dégradation des terres

14.02.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Dans une tribune publiée le 11 février dans Nature Sustainability, vingt chercheurs issus de tous les continents, citant les résultats du rapport de l’Ipbes (plateforme onusienne pour la biodiversité) de 2018, dénoncent « le manque de sentiment d’urgence sur le sujet de la dégradation des terres ». Selon les chercheurs, « il n’y a pas d’accord sur des moyens standardisés de mesure de la dégradation des terres, ni sur ce que l’état désiré devrait être ».