Argentine

Les droits d’exportation argentins épinglés par l’OMC

01.04.2013 - 11:50
-
(FXS)
-
L’Argentine, qui « promeut une libéralisation plus poussée du commerce des produits agricoles », continue toutefois d’imposer des droits d’exportation, ce qui, selon un rapport de l’OMC, « pourrait avoir un impact sur les cours mondiaux » pour les tourteaux de graines oléagineuses, les céréales et le soja.
Débattu les 20 et 22 mars à Genève, un rapport de l’OMC sur la politique commerciale de l’Argentine souligne notamment que ce pays « continue d’appliquer des droits d’exportation », à hauteur de 5 % à 100 % – de 5 % à 32 % pour les produits agricoles.
« L’Argentine étant un gros exportateur de produits agricoles et l’un des principaux exportateurs mondiaux de certains produits, comme les tourteaux de graines oléagineuses, les céréales et le soja et ses dérivés, l’application de droits d’exportation pourrait avoir un impact sur les cours mondiaux de ces produ